Evolution maladie de Carré dans notre région

 

Veuillez trouver ci-dessous un message du réseau SAGIR concernant la maladie de carré.

 Merci de signaler à votre technicien de secteur toute mortalité  ou animal ayant un comportement suspect.  

Flash info SAGIR :  Détection de cas de maladie de Carré dans des départements frontaliers de la Suisse et l’Italie

 

La maladie de Carré vient d’être mise en évidence successivement dans 2 départements (Savoie et Doubs) sur plusieurs renards et sur un blaireau.

La maladie a été détectée dans un département suite à l’observation de signes cliniques évocateurs sur renard mâle adulte (bave blanche, boiterie, absence de fuite, semblait aveugle-conjonctivite bilatérale suppurée, troubles cutanés).

Dans le second département, la maladie a été détectée suite à l’observation d’une mortalité de 4 renards à quelques jours d’intervalle sur la même commune (2 cas espacés de 100 m et les autres cas à 2-3 kms).

 

La maladie de Carré est une maladie virale affectant les canidés, les mustélidés, les ratons-laveurs, et possiblement les marmottes et les félidés sauvages. Ce n’est pas une zoonose.

La maladie de Carré a une répartition mondiale et a été mise en évidence assez récemment en Europe chez les animaux sauvages : Espagne puis Italie (2006), Allemagne (2008), Suisse (2009), Belgique.

Les signes cliniques observés en Suisse chez le renard  sont : absence de peur de l’homme, comportement anormal, désorientation et détresse respiratoire.

L’apparition de cas cliniques peut suggérer l’apparition d’une souche de virus agressive pour les populations sauvages. Nous avons donc procédé au typage des souches afin de déterminer leur filiation avec les souches sauvages circulant dans d’autres pays européens ou avec des cas domestiques.

Les souches identifiées sont très apparentées entre elles et clairement apparentées aux souches identifiées sur la faune sauvage alpine d’Italie et de Suisse notamment.

 

Les signes cliniques suivants doivent cependant attirer votre attention  :

 -une mortalité anormale d’espèces sensibles (canidés, mustélidés, notamment)

- et/ou des troubles nerveux (chez canidés, mustélidés, procyonidés, félidés sauvages) : contractions involontaires des muscles, paralysie, convulsions avec salivation et mouvements masticatoires, pédalage.

- et/ou troubles oculaires (animaux « aveugles », écoulement oculaire ou nasal purulent)

- et/ou épaississement de la truffe ou des coussinets.

 les signes cliniques observés en Suisse chez le renard  sont : absence de peur de l’homme, comportement anormal, désorientation et détresse respiratoire.

 Ce message est l’occasion de rappeler également de veiller à ce que la vaccination des chiens susceptibles d’être en contact avec de la faune sauvage soit à jour (chien de chasse, de déterrage, de troupeau ou de berger en particulier).

 

Arrêté ministériel des espèces susceptibles d'occasionner des dégats.

Arrêté du 3 juillet 2019 pris pour I 'application de I 'article R. 427-6 du code de I 'environnement et fixant la liste, les périodes et les modalités de destruction.

Commission de pilotage UG 11

Compte-rendu de la dernière réunion de 12 Juin 2019 à Brénod.

Mission parlementaire relative à la régulation des populations de grand gibier

Présentation technique AG FDC01 2019

Recherche au sang Ain

Par Eric Montoloy

Convention UCM-Abattoir

Voici la nouvelle convention qui a été signée entre l'UCM et la Société Bellegardienne d'Abbatage.Vous pouvez désormais déposer vos déchets issus de vos prélèvements ZI D'ARLOD,6 Rue Louis Armand.

Message de la fédération départementale des chasseurs de l’AIN

 

De la part de Patrick Gaulard

Suite à l'apparition d'un foyer de peste porcine africaine en Belgique, la DDP 01 nous demande de communiquer auprès des chasseurs.

Objet : Peste Porcine Africaine

 Comme vous le savez un foyer de peste porcine africaine (P.P.A.) vient d’être détecté en Belgique à quelques kilomètres seulement de la frontière française.

Les autorités sanitaires  nationales et notamment la DGAL, demandent à tous les chasseurs du territoire une certaine vigilancMessage de la fédération départementale des chasseurs de l’AIN

De la part de Patrick Gaulard

 Suite à l'apparition d'un foyer de peste porcine africaine en Belgique, la DDP 01 nous demande de communiquer auprès des chasseurs.

 Objet : Peste Porcine Africaine

 Comme vous le savez un foyer de peste porcine africaine (P.P.A.) vient d’être détecté en Belgique à quelques kilomètres seulement de la frontière française.

 Les autorités sanitaires  nationales et notamment la DGAL, demandent à tous les chasseurs du territoire une certaine vigilance.

 Ainsi nous vous demandons de nous signaler toute mortalité anormale de sanglier (les cadavres seront acheminés auprès du laboratoire départemental d’analyse dans le cadre du réseau SAGIR, une recherche systématique de PPA sera effectuée par un laboratoire réfèrent).

Les personnes pratiquant l’éviscération des animaux prélevés à la chasse doivent également être attentives à toute hémorragie et notamment au niveau des reins (aspect bigarré) ainsi qu’à une hypertrophie de la rate.

En cas de suspicion, merci d’avertir dans les plus brefs délais votre technicien de secteur qui se chargera de l’acheminement des cadavres ou des organes.

Nous vous joignons deux documents synthétiques présentant la maladie et les lésions pouvant être observées.

La PPA

Les lésions

SDGC 2018/2024 Version finale.

Le schéma cynégétique 2018-2024 a été validé par le préfet fin de semaine passée.
Bonne lecture.